Le moteur 2.0i Turbo CT

Le moteur TCT

Le moteur le plus répandu sur les Xantia Activa est une vieille connaissance pour les amateurs de sportives : il s’agit du moteur 2.0i “TCT”, sorti en 1992 sur les 605 et XM.

Il a, jusqu’en 2000, équipé toutes les grandes voitures PSA : outre les 605 et XM, donc, on l’a retrouvé sur le capot de l’Eurovan (806, Evasion, Ulysse, Zeta), des 406, et donc des Xantia, Activa ou non. Dans une version lourdement modifiée (culasse à 16 soupapes, turbo à géométrie variable, refroidissement totalement revu…), il est également disponible sous le capot des légendaires et rarissimes 405 T16, développant 220 chevaux.

Aujourd’hui, ce moteur particulièrement solide  fait le bonheur des préparateurs, qui installent à tour de bras des TCT dans de petites 205 GTI ou 306, souvent avec une puissance largement augmentée à peu de frais compte tenu de la solidité du groupe.

Le moteur Turbo CT
Code moteurXU10J2TE
Repère moteurRGX
Type4 cylindres en ligne, 8 soupapes
Cylindrée1998cc
Alésage x course86 x 86mm
SuralimentationTurbo Garrett T2, basse pression : 0.7 bar + échangeur air/air
Puissance maximale150ch DIN à 5300 tours/minute
Couple maximal24.5mkg de 2500 à 3500 tpm
Type d'injection Multipoints, injection Bosch Motronic MP3.2
Commercialisation1995-2000

La Xantia Turbo CT

Le moteur est sorti sur Xantia en septembre 1995 pour remplacer l’ancien 2.0i 16V “ACAV”, de même puissance (150ch) mais au couple beaucoup plus faible et surtout beaucoup plus haut perché : de 182Nm à 3500 tours/min, on passe à 240 (+33% !) entre 2500 tours/min et 3500 tours/min, d’où son appellation : “Constant Torque”, Couple Constant.

tct
Courbe de puissance et de couple dans du moteur XU10J2TE

Les Xantia phase 1 Turbo CT sont repérables par une face avant élargie (commandée par une voie avant également élargie), tout comme les 2.1 Turbo D et V6.

10086131-citroen-xantia-activa-v6-1997-2001

Concrètement, vous conduisez un diesel, souple à très bas régime, sans le bruit et capable de monter plus haut dans les tours. Equipé d’une boîte relativement longue, le moteur est par ailleurs vraiment silencieux : à 130km/h stabilisés, le moteur tourne à 3500 tours/minute.

Sa souplesse évite de jouer trop de la boîte, de type ML5T, d’une très grande fiabilité mais qui manque de précision.

La consommation s’établit à environ 10L/100km en conduite normale, environ 9 sur route en conduite calme, et 12L/100km en ville.

Diffusion du moteur Turbo CT

Plébiscitée par la presse, la Xantia Turbo CT s’installe rapidement en tête des ventes d’Activa face au 2.0 16V 135ch, ce qui en fait une version relativement courante. C’est également avec ce moteur que les pays roulant à droite (Angleterre et Australie, essentiellement) découvriront le plaisir du virage à plat, et Citroën n’en adaptera jamais d’autre. La faible diffusion de la Xantia Activa conduite à droite en fait un très beau collector en devenir…

AnnéeProduction (conduite à gauche)Production (conduite à droite)
Total41161222
19951468342
19961153426
1997 (phase 1)673184
1997 (phase 2)598
1998488163
199924174
20003425

En 1997, avec la sortie du moteur V6, le Turbo CT perd son statut de sommet de gamme; et s’il est plus silencieux que le V6, il est moins souple, moins performant et un peu plus gourmand.

Les ventes chutent, et Citroën décide de ne pas commercialiser ce modèle en France lors du restylage. Très courante en phase 1, elle est donc très difficile à trouver en phase 2, sauf à aller la chercher : en Suisse, en Espagne, aux Pays-Bas, dans les pays de l’Est. Les versions de ces pays sont des musts : le cuir y est souvent de meilleure qualité, et le catalogue des options inclut des choix impossibles en France, tels que le pack “Froid”.

Fiabilité du moteur Turbo CT

De conception relativement rustique, le moteur Turbo CT est très fiable. Toutefois, quelques pièces électromécaniques peuvent flancher :

  • L’électrovanne de turbo (perte de puissance, à-coups moteur, calages lors du retour au ralenti)
  • L’électrovanne de régulation de ralenti (ralenti qui descend trop bas et met longtemps à remonter, calage intempestif) : un nettoyage/dégrippage pourra suffire à la remettre sur pied

Dans les deux cas, le remplacement ne pose pas de difficulté particulière.

Veillez toutefois à l’état de la ligne d’échappement, qui n’est plus disponible en neuf chez Citroën (elle est disponible en adaptable, mais est relativement chère).

Enfin, le Turbo CT, en tant que moteur turbocompressé, peut avoir été maltraité (temps de chauffe et d’arrêt non respectés…). Soyez donc vigilant à l’essai à détecter tout signe de moteur “rincé” : le moteur a 150 “vrais” chevaux, s’il en manque et en cas d’autres signes suspects, méfiance…

Essais presse

Documentation

Vous trouverez sur la chaîne de Fabien une vidéo de présentation des moteurs TCT et T16 au réseau Peugeot :