Diagnostic du calculateur hydractive, défauts courants et solutions

L’Hydractive, créée par Citroën, est un système génial, puisqu’il permet d’avoir deux voitures en une : l’une au confort parfait, l’autre au châssis rigide pour garantir une excellente tenue de route. En ajoutant à cette suspension intelligente l’antiroulis actif, Citroën a créé le Système Citroën de Contrôle Actif du Roulis (SC-CAR), qui équipe les Xantia Activa.

Pour rappel, un cours sur l’hydractive est disponible sur ce site. Cet article s’intéresse spécifiquement au dispositif Hydractive II, équipant les Xantia Hydractive et Activa, mais aussi les XM depuis mi-1993. Le système Hydractive I présente certaines similitudes que nous ne détaillerons pas.

S’il fait preuve d’une bonne fiabilité en général, nombreux sont ceux qui, aujourd’hui, trouvent que leur Xantia est raide (ou roulent, sans le savoir, avec une auto plus raide qu’elle ne devrait).

Rappelons au préalable qu’il faut rouler quelques dizaines de mètres en ligne droite à plus de 30 km/h pour que le calculateur s’initialise au démarrage du véhicule. Auparavant, le calculateur est inopérant : la suspension est en mode « souple », et l’antiroulis également, et une Xantia Activa… prend du roulis !

Il convient de distinguer :

Les problèmes hydrauliques

Ils sont généralement de deux types, plus rarement d’un troisième :

  • Sphères hors tolérance

Cela est notamment vrai sur l’arrière du véhicule, dont les sphères sont moins endurantes que les avant (elles sont « monocouche » pour la plupart en usine, voir notre article au sujet des sphères).

Notez que l’essentiel du confort du véhicule, soit plus de 90% du temps, est fourni par les sphères de confort : au nombre de 2 sur une Xantia Hydractive (sur l’essieu avant et arrière), et 3 sur l’Activa (une seconde sur l’essieu arrière, pour l’antiroulis).

Remplacer les seules sphères de roue sur un véhicule dont la sphère de confort est usée ne rendra jamais le véhicule que confortable… autant que le mode ferme peut l’être, or celui-ci est là pour assurer le comportement routier, et non le confort.

Il est possible de tester globalement l’état des différentes sphères d’un essieu sur Xantia Hydractive (nous ne parlons pas de la sphère de raideur antiroulis arrière). Pour réaliser ce test, il est important que le circuit hydraulique du véhicule soit encore en pression, donc que l’auto vienne d’être arrêtée et qu’elle ait eu le temps de monter en pression (stabilisation de sa hauteur et de son horizontalité). Si la sphère du conjoncteur-disjoncteur est fatiguée, il faudra réaliser le test du mode souple moteur tournant.

  • Véhicule fermé depuis plus d’une minute, moteur à l’arrêt depuis peu de temps (il doit rester une pression significative dans le circuit), dans une zone silencieuse, vous ne devez entendre aucun bruit. Le véhicule est en mode ferme.

Appuyez fortement sur l’avant (capot, traverse sous capot; hayon, surtout pas l’aileron éventuel qui est fragile). Il doit s’enfoncer sous un effort important, de quelques centimètres. Si ce n’est pas le cas, vos sphères de roue sont défectueuses sur l’essieu concerné.

  • Ouvrez une porte du véhicule. Vous entendez un « clac » électrique, et un  bruit aigü, type grésillement d’origine électrique. Les électrovannes hydractive sont en service : Le véhicule est en mode souple.

Les électrovannes doivent agir en permanence sans discontinuer pendant 10 minutes. En cas de bruit interrompu et de claquements, nous passerons à la section « Problèmes électriques ».

Appuyez de nouveau avec le même effort sur les deux trains. L’enfoncement doit être facile et la course plus importante qu’en mode ferme.

Dans le cas contraire, la sphère de confort de l’essieu concerné est défectueuse et doit être remplacée. Nous vous conseillons, si vous souhaitez bénéficier d’une longévité maximale, de monter des sphères « multicouches » : voir notre article sur ce montage.

Attention : ce test basique ne permet pas de vérifier qu’une sphère est toujours à une pression dans la tolérance. Pour cela, l’usage d’un appareil de mesure, dit testiboule, est indispensable, et doit être fait périodiquement pour garantir la bonne santé du circuit hydraulique de la voiture, dont certaines sphères n’ont pas d’impact visible sur le comportement ou le confort en situation normale, mais peuvent provoquer des réactions dangereuses de l’auto en situation critique (perte brutale des freins…) ou faire vieillir prématurément la voiture.

Sur les Activa, une troisième sphère arrière joue également un rôle de confort, celle du régulateur de raideur de l’antiroulis. Elle n’est pas facile à tester « au jugé », il est recommandé de la contrôler directement au testiboule.

Il est toutefois possible de jauger l’état de la sphère arrière du régulateur hydractive, en faisant louvoyer fortement la caisse à basse vitesse, avant que la ligne droite ne soit initialisée (voir plus haut : donc, dès les premiers tours de roue après avoir démarré l’auto). En donnant de forts coups de volant, l’auto doit louvoyer fortement, puisque l’antiroulis est précisément en mode souple; mais elle finira par corriger partiellement le roulis, avec du retard, grâce à l’action mécanique du palonnier.

  • Régulateur de raideur bloqué

Le régulateur hydractive, placé à l’avant gauche derrière le radiateur de la voiture, et sur le train arrière

Une voiture dont le LHM n’a pas été souvent vidangé, peut avoir un circuit hydraulique très sale, parfois presque boueux.

Cela, combiné souvent à un arrêt prolongé, peut bloquer les tiroirs des organes hydrauliques dans une certaine position, ou retarder leur action, et notamment celle de régulateurs de raideur.

Lors du test précédent, si une sphère de régulateur de raideur « réputée bonne » (dont la pression a été testée récemment donc) semble pourtant défectueuse au test – mode ferme permanent – ou si la voiture est trop souple, sans différence entre les modes – mode souple permanent – il faut suspecter ce type de cas.

La cause d’un mode ferme permanent peut également provenir d’un souci d’origine électronique, relativement courant sur des autos à kilométrage supérieur à 150’000km : voir plus bas.

  • Erreur de sphère

Volonté explicite du client, erreur du garagiste, mauvais montage en usine… parfois une voiture peut avoir une mauvaise sphère montée, ce qui peut sensiblement modifier son comportement.

Vérifiez donc la conformité de la sphère montée au modèle (Xantia Hydractive, Activa ou classique par exemple ont toutes des sphères de roues très différentes). La pression seule ne suffit pas : comme expliqué dans le cours cité plus haut, une sphère est caractérisée par une pression, mais également par un amortisseur spécifique. Toutes les Xantia berline ont des sphères de roues arrière tarées à 30 bar, mais une sphère de Xantia standard est équipée d’un amortisseur beaucoup plus souple que celui d’une Xantia Hydractive ou Activa, dont, comme nous l’avons vu plus haut, la sphère de roue ne sert qu’à assurer le mode « ferme ».

Il arrive également qu’une sphère puisse être mal construite en usine, et que malgré une référence correcte, l’amortisseur soit celui d’une autre sphère. Rare, cette situation concerne rarement les deux roues, et se traduira donc par un déséquilibre de suspension important au contrôle technique – mais pour l’avoir déjà vue de mes yeux, dans ce cas, seul le montage de « bonnes sphères » pourra permettre de voir la différence.

Les problèmes électriques

Comme un grand nombre de systèmes électroniques, la suspension Hydractive est constituée de capteurs, d’un calculateur qui en centralise les informations, les traite et transmet des consignes aux actionneurs.

Une XM hydractive

Les capteurs du système Hydractive (et Activa) sont les suivants :

  • Contacteurs d’ouverture de porte : contacteur de feuillure sur Xantia série 1, serrures sur série 2, et de hayon
  • Potentiomètre de pédale d’accélérateur (position et vitesse d’enfoncement de l’accélérateur)
  • Pressostat de frein (supprimé sur les hydractives après OPR 7903, au profit du seul capteur de la pédale de frein et d’une analyse de la décélération à partir du capteur de vitesse)
  • Roue phonique située sur la colonne de direction, derrière le volant (angle et vitesse de braquage du volant)
  • Débattement de caisse, situé sur le berceau avant côté droit, relié sur la barre antiroulis (amplitude et vitesse des débattements de caisse) permet de déduire le profil de la route
  • Vitesse : capteur de vitesse du véhicule, sur la boîte de vitesses

Le calculateur est situé dans la boîte à calculateurs, à l’avant droit du véhicule, avec le calculateur moteur.

Les actionneurs sont les électrovannes des régulateurs de raideur. Fermées, elles isolent la sphère de confort : mode « ferme »; ouvertes, elles permettent la communication  : mode « souple ». Sur la Xantia Activa, une troisième électrovanne est également montée sur le régulateur dédié à l’antiroulis, elle est pilotée par le calculateur qui est spécifique; le régulateur de roulis présente un fonctionnement inversé, à savoir que l’état ferme correspond cette fois à l’électrovanne active, et non l’inverse.

L’utilisation de la station de diagnostic LEXIA permet de déceler l’essentiel des défauts. Dans la plupart des cas, un défaut sur le capteur de volant va être remonté, il est généralement bénin et sans impact sur le système. Les autres capteurs sont très rarement défaillants, et une erreur doit donc être prise au sérieux.

Voici le détail des défauts remontés par le LEXIA et la procédure de vérification à appliquer dans chacun des cas :

Diagnostic SC.CAR

 

Les pannes d’électrovannes

Sur les Activa les plus kilométrées (en général après 200’000km), elles sont relativement courantes.

Celles-ci contiennent en interne une diode dite de roue libre, qui grille avec le temps. Cela se traduit par une surchauffe des relais de commande de l’électrovanne concerné, qui se protège en désactivant l’électrovanne. Cela s’entend nettement : arrêt du grésillement caractéristique de l’électrovanne, et claquement caractéristique du pointeau de l’électrovanne qui revient en position de repos (la vanne est fermée). Rapidement, le relais reprend du service et se ré-ouvre; le véhicule hésite donc entre état souple et état ferme (mais reste souvent raide), et perd grandement en confort.

Par ailleurs, la tension moyenne aux bornes de l’électrovanne étant plus faible une fois la diode grillée, l’électrovanne peut être insuffisamment alimentée pour actionner le tiroir, et rester bloquée en « état ferme ».

Moteur arrêté, lors de l’ouverture d’une porte dans un environnement très silencieux, on entend donc un grésillement discontinu, éventuellement entrecoupé de claquements. Il est signe d’une défaillance d’électrovanne(s).

Il est parfois visible au LEXIA, si le mal est avancé; mais le diagnostic le plus fiable reste souvent l’oreille.

En cas de défaillance, il faudrait normalement remplacer l’électrovanne défectueuse; mais il est tout à fait possible d’ajouter la diode sur le circuit du véhicule pour prendre la place de l’électrovanne supprimée. Cela s’appelle le « diodage », opération simple et peu coûteuse.

Celle-ci est détaillée dans ce guide complet réalisé par Christophe TATIN expliquant le fonctionnement des électrovannes et comment corriger ce défaut désormais relativement courant :

Electrovannes hydrauliques et diodage

 

Le Club propose également aux novices en électronique de dioder pour eux leur calculateur : pour cela, rendez-vous sur notre boutique.

Les pannes de calculateur (relais statique STMicroelectronics VN05N)

A l’extrême, un véhicule ayant connu de très nombreuses commutations état souple/état ferme, naturellement ou suite à la panne d’une électrovanne, use les relais internes de son calculateur (VN05N).

Ceux-ci doivent alors être remplacés… et sont difficiles à trouver dans une qualité correcte aujourd’hui. Remplacer le calculateur par un calculateur d’occasion, généralement fonctionnel, est parfois plus facile que le remplacement du relais; mais si vous trouvez, il est tout à fait possible de remplacer le relais incriminé.

Attention : si vous remplacez le calculateur, veillez à remonter un calculateur identique, donc de Xantia Activa sur une Xantia Activa, et de Xantia sur une Xantia : le calculateur est télécodé pour un véhicule donné, et le calculateur des Activa est spécifique pour contrôler l’électrovanne antiroulis. Il est repéré par une prise verte, en plus de la prise blanche. Les calculateurs de Xantia et XM Hydractive ont une prise verte et une prise noire.