Les sphères d’une Xantia Activa – passage en multicouches

Nous en avons déjà parlé dans le guide d’achat : la conformité des sphères d’une Xantia Activa est très importante, il faut également que celles-ci respectent les tolérances de pression fixées par Citroën.

La plupart des sphères d’origine de l’Activa sont monocouches, et leur durée de vie est plus faible sur Activa que sur les véhicules historiques de Citroën (à cause des contraintes liées au châssis actif). Le remplacement de celles-ci par les sphères du constructeur peuvent donc représenter, à terme, un budget important : la sphère d’origine coûte environ 100 à 150€ pièce.

Plusieurs pistes à explorer :

  • Le regonflage. Si la pression d’une sphère est trop basse (mais reste supérieure à 15 bars), celle-ci peut être regonflée sans risque : la membrane n’aura subi aucune dégradation à cause de passages en butée trop fréquents, qui la fragilisent. Certains garages disposent toujours du banc de pression adéquat, ou à défaut, plusieurs particuliers Citroënistes (du club ou ailleurs) en disposent chez eux.
    • Ce procédé est particulièrement adapté à l’entretien courant après remise en conformité, avec une périodicité de 4 ans et/ou 80 000 km et n’est par expérience applicable qu’aux sphères d’origine Citroën.
    • L’appareil Citroën utilise des bouchons spéciaux, d’autres appareils reprennent le bouchon d’origine.
  • Le remplacement des sphères par des sphères neuves et d’origine, à tarif réduit : par exemple via Planète-Citroën. L’association Planète-Chevrons donne accès à ses adhérents à des tarifs fortement remisés sur les sphères d’origine.
  • Le remplacement des sphères d’origine par des sphères adaptables. Cette solution permet d’avoir des sphères neuves pour environ 30€ pièce, ce qui rend l’opération nettement moins douloureuse. Pour autant, il faut veiller à ne pas acheter n’importe quelle marque : certaines sphères de qualité médiocre meurent en quelques milliers de kilomètres. Notez également que les sphères n’ont alors pas tout à fait les caractéristiques d’origine, notamment en terme d’amortissement (à cause d’un amortisseur différent). Si le confort est plus souple en ville, la voiture est aussi moins rigoureuse sur route. Attention à rester au plus proche du montage d’origine : avec une suspension trop souple, les corrections du châssis actif risque de rendre la voiture instable !
  • Le montage de multicouches « soucoupe » en complément des multicouches sphériques d’origine. Pour plus de détail sur ces accus de dernière génération, voyez notre article du guide d’achat; ce montage présente l’avantage d’être beaucoup plus durable. Six accus multicouches étaient montés sur les dernières Activa, ce qui donne donc 6 emplacements pouvant être équipées en monte d’origine:
    • Les roues avant et le régulateur de raideur avant : sphères multicouches montées sur toutes les Activa (si elles ont été supprimées, cela indique généralement une incompétence du garage qui a entretenu la voiture)
    • Les roues arrière et le régulateur de raideur arrière : soucoupes spécifiques « Activa ».

Des soucoupes peuvent également être adaptées sur le conjoncteur-disjoncteur (avant), le régulateur SC-CAR (arrière) sans modification sur le véhicule.

Restent donc seulement deux emplacements sur lesquels une soucoupe ne s’adapte pas directement, à cause d’une alimentation par tube et non par l’embase :

  • L’accumulateurs SC-CAR (avant)
  • L’accumulateur SC-MAC (arrière)

Pour celles-ci, le club peut fournir un adaptateur permettant de monter des soucoupes en respectant l’encombrement de la sphère d’origine.Adaptateur sphère vers soucoupe

Il devient donc possible d’équiper l’Activa de 10 accus multicouches dont la durée de vie est de plusieurs centaines de milliers de kilomètres (testées et approuvées dans leurs pressions d’origine sur plus de 300’000 km !) :

Adaptation soucoupes Activa

Les limites à ce montage :

  • Les soucoupes référence 5272 52 sont NFP (indisponibles chez Citroën) et difficiles à trouver d’occasion.

Notez qu’il n’est pas possible d’installer d’autres soucoupes, même de pression proche, sur les roues arrière : l’amortisseur est différent, le comportement routier du véhicule est notablement changé.

  • La soucoupe référence 5276 11 est aussi NFP, mais elle est remplaçable par une soucoupe de pression proche, dont l’amortisseur a été desserti au tour (ou à la disqueuse), opération baptisée « décapsulage ».