Le moteur 2.0i 16V 135ch

Le moteur 2.0i 16V 135ch

Ce moteur est l’un des nombreux rejetons de la famille des XU10. Equipé de 16 soupapes, il remplace en 1995 le moteur XU10J4 des Xantia “16V” et Activa, considéré comme trop pointu.

Il a par la suite équipé de nombreux véhicules PSA : 306, 406, 605, 806, Xsara, Xantia, XM et Evasion, ce qui fait de lui un bloc éprouvé et facile à trouver. En 2001, la famille XU est retirée du service et remplacée par son évolution, la famille EW. L’EW10, évolution du XU10, fera le bonheur des grandes PSA jusqu’au début des années 2010.

Une version fortement remaniée est montée dans les fameuses ZX 16V 167ch, Xsara VTS 167ch et 306 S16 167ch.

Le moteur 2.0i 16V 135
Code moteurXU10J4R
Repère moteurRFV
Type4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Cylindrée1998cc
Alésage x course86 x 86mm
Suralimentation-
Puissance maximale135ch DIN à 5500 tours/minute
Couple maximal18.4mkg à 4200 tours/minute
Type d'injection Multipoints, injection Bosch Motronic MP5.1.1
Commercialisation1995-1998

La Xantia 2.0 16V 135

Le moteur est sorti sur Xantia au printemps 1995 pour remplacer l’ancien 2.0i 16V “ACAV”, plus puissant (150ch) mais trop “pointu”, et manquant de souplesse.

Le moteur 2.0 16V dans une Xantia – source : Wikipedia

La courbe de couple est relativement plus “plate” que le moteur ACAV :

Courbe de couple du moteur 2.0 16V 135
Courbe de couple du moteur 2.0 16V 135

Les Xantia 16V sont reconnaissables par leur voie étroite, donnant un aspect différent à la face avant :

Une Xantia Activa 16V reconnaissable à sa voie étroite
Une Xantia Activa 16V reconnaissable à sa voie étroite

Cette voie étroite, associée à un bloc et à une boîte de vitesse plus légères que les autres blocs de Xantia, confèrent à la voiture un comportement qui ajoute au châssis d’exception de l’Activa une agilité supérieure, le train avant étant encore plus précis.

Le moteur, s’il n’est pas un foudre de guerre, est très souple et malgré tout performant car associé à une boite (de type BE3) courte et rapide. Par contre, son embrayage à câble est légèrement plus dur que celui des motorisations plus puissantes, à commande hydraulique. Autre inconvénient de cette boîte courte, le moteur est plus bruyant que les autres moteurs essence aux boîtes plus longues : à 130 km/h, le moteur tourne à environ 4000 tours/minute. Cela n’a toutefois rien de catastrophique compte tenu de la bonne insonorisation phonique de l’habitacle des Xantia.

De conception simple, il est également peu encombrant sous le capot (pas de turbo,…) ce qui laisse une accessibilité mécanique admirable et facilite nettement les opérations d’entretien courant.

La consommation s’établit à environ 8.5L/100km en conduite normale, environ 8 sur route en conduite calme, et 10 à 11L/100km en ville.

Diffusion du moteur 2.0 16V

Moteur de transition, un peu léger pour mettre à mal les qualités du châssis de l’Activa, le moteur 2.0 16V n’a pas été diffusé en grande quantité et ses ventes se sont écroulées dès l’arrivée du moteur TCT.

Lors du restylage, Citroën persiste et poursuit la commercialisation du moteur à l’export, mais il a fait son temps : ce sont ainsi… 18 Activa 2.0 16V qui seront vendues en phase 2. Ce collector ultime n’a été vendu qu’à l’export, il sera donc fort difficile à dénicher…

AnnéeProduction
Total1682
19944
19951291
1996266
1997 (phase 1)103
1997 (phase 2)5
199813

Fiabilité du moteur 2.0 16V

Si la Xantia a été retirée du marché européen en 2001, sa production s’est poursuivie en Iran jusqu’à l’embargo décrété au début des années 2010 ! Le moteur disponible dans ce pays était précisément… le 2.0 16V 135 chevaux.

Ceci facilite nettement la recherche des pièces : à ce jour, la quasi-totalité des pièces spécifiques à ce moteur sont encore disponibles chez Citroën.

La fiabilité du bloc est excellente à tous points de vue, tout juste peut-on déplorer des fuites d’huiles sans gravité sur le carter moteur, communes à quasiment tous les moteurs PSA de l’époque…

Plus de détails sur le moteur 2.0 16v 135 sur la chaîne de Fabien