Le moteur 3.0i V6 24

Le moteur V6 ES9

Le V6 est le moteur le plus noble des Xantia Activa, qui a en a été équipée presque dès sa sortie en 1996.

Ce moteur, dit “Moteur PR”, a été conçu en partenariat avec Renault et a équipé de nombreux véhicules dans les années 1995 à 2011 : Citroën Xantia et XM, donc, mais également Peugeot 406 et 605, Renault Laguna I, Espace III et Safrane; en 2000, il a évolué en version dite ‘ES9J4S’, développant 210 chevaux, qui a équipé notamment Citroën C5 I, II, C6, et C8, Peugeot 406, 607 et 807, Renault Laguna II… et également l’explosive Clio V6 après une préparation importante.

Dernier V6 français, c’est tout un symbole si Citroën décide de l’installer dans sa Xantia, modèle qui rit face à une XM qui pleure, à cause des problèmes de fiabilité qui ont ruiné sa carrière…

Le moteur V6
Code moteurES9J4
Repère moteurXFZ
Type6 cylindres en V à 60°, 24 soupapes
Cylindrée2946cc
Alésage x course87 x 82,6mm
Suralimentation-
Puissance maximale194ch DIN à 5500 tours/minute
Couple maximal27.2mkg de 2500 à 4000 tpm
Type d'injection Multipoints, injection Bosch Motronic MP7.0
Commercialisation1996-2000

La Xantia Activa V6

Le moteur V6 dans une Xantia
Le moteur V6 dans une Xantia

Première chose qui se voit : le V6 a fait l’objet d’un soin esthétique particulier. Le capot moteur est donc soigné, ce qui change de certains autres moteurs tels que le TCT…

Le moteur est sorti sur Xantia en à l’été 1996 pour jouer le rôle de vecteur d’image auprès de la clientèle, plus que de volume. Mais inévitablement, il vient chasser sur les terres du Turbo CT qui voit ses ventes chuter.

Coube de couple du moteur V6 ES9J4
Coube de couple du moteur V6 ES9J4

Les Xantia phase 1 V6 sont repérables par une face avant élargie (commandée par une voie avant également élargie), tout comme les 2.1 Turbo D et Turbo CT. Elles sont par ailleurs, tout comme les phase 2, équipées de 2 pots d’échappement chromées et d’un logo spécifique.

La Xantia V6, son logo et son double pot
La Xantia V6, son logo et son double pot

La ligne d’échappement spécifique est travaillée spécialement pour offrir une sonorité digne du modèle, et c’est une réussite : le V6 chante fort et juste, sans être envahissant. Très souple, débordant de couple à tous les régimes, le V6 ES9 permet de reprendre à très bas régime pour se libérer au-delà de 4000 tours par minute, accompagnant son effort d’une sonorité agréable, et ce sans trop consommer puisque le V6 consomme un peu moins de 10L/100km en moyenne, soit un peu moins que son petit frère le TCT.

La boîte de vitesses, de type ML5T, est hélas un cran en-dessous : lente et ferme,  son maniement manque de raffinement pour un tel moteur. Parmi les points (légèrement) négatifs, on compte également le poids du V6 sur le train avant, qui diminue l’agilité de la voiture, et ce malgré une suspension renforcée et plus ferme que les versions à 4 cylindres.

Diffusion du moteur V6

Si la Xantia Activa V6 est acclamée par la presse tout au long de sa carrière, elle ne demeure pas moins relativement confidentielle, et ses ventes n’ont cessé de se dégrader avec le temps. Pendant des premières années, la réputation de la voiture en fait une cible très privilégiée des voleurs : de nombreux exemplaires ont été retrouvés incendiés ou accidentés après un go-fast, la puissance du V6 et le châssis d’exception faisant merveille pour semer la police française et ses “petites” 306 S16 ou Subaru Impreza WRX…

AnnéeProduction
Total2713
19955
1996485
1997 (phase 1)880
1997 (phase 2)145
1998632
1999417
2000149

Le nombre de modèles restant en circulation aujourd’hui est donc relativement faible, moins de 300 selon nos estimations.

Seul moteur essence disponible en phase 2 sur le marché Français, il n’est pas pour autant difficile à dénicher pour peu que le champ de recherche soit un peu étendu (France, Pays-Bas, Allemagne…). Le must, pour qui le moteur compte plus que l’équipement, est une Xantia V6 AM 2000 : son calculateur, dans une version logicielle différente, ajoute en souplesse au moteur, qui reprend sans à-coup à un régime inférieur à son régime de ralenti…

Fiabilité du moteur V6

Moderne de conception, le moteur V6 ES9 ne présente aucune faiblesse particulière et sa boîte de vitesse de type ML5T est d’une solidité à toute épreuve, un exemplaire connu est toujours bien vivace malgré ses 450 000 km.

Son plus gros défaut est le refroidissement.

  • Le vase d’expansion plastique du circuit de refroidissement, situé sous le pare-brise, est fragile et peut suiter sur le plan de joint soudé. Examinez donc bien son aspect. Il est commun avec les modèles 2.1 Turbo D qui le sollicitent moins, il est conseillé de s’équiper lors d’un passage en casse.
  • La capacité de dégazage, placée dessous, en plastique blanc, souffre du même défaut, et est elle introuvable telle quelle. Elle est refabriquée en inox.
  • La pompe hydraulique située juste au-dessus du collecteur d’échappement, souffre. Elle est, beaucoup plus régulièrement que d’autres moteurs, grasse voire fuyarde et son accessibilité malaisée; mis à part l’accès relativement long, le remplacement des joints ne pose pas de problème et coûte quelques euros. Lorsqu’elle fuit, elle a tendance à goutter sur l’alternateur placé juste dessous, qui va généralement rendre l’âme après quelques temps par court-circuit.
Pompe hydraulique de Xantia V6 en fin de vie

Toutefois, plus lourd et plus puissant que les autres blocs, il peut mettre à rude épreuve les silentblocs du train avant et supports moteur : cherchez donc toute trace de bruit suspect en provenance de l’avant du véhicule, vibration (d’autant plus facile que le V6 est un modèle de ce point de vue)… ces supports sont, pour certains, difficiles à trouver en référence d’origine. Des solutions alternatives sont possibles à partir de silentblocs de véhicules plus récents.

Vérifiez par ailleurs l’état de la ligne d’échappement, qui devient difficile à trouver faute d’offre en neuf de qualité – une ligne low cost existe, à prix plancher, mais l’esthétique en souffre. Une ligne inox peut, évidemment, remplacer la ligne d’origine en cas d’urgence, une refabrication a déjà été effectuée par le Club : nous contacter !

Par ailleurs, lors de l’achat, vérifiez l’historique du véhicule et veillez à acheter un véhicule à la situation administrative claire, et sans trace de choc mal réparé sous la caisse.

Essais presse

Vidéo

Pour aller plus loin, une vidéo de présentation du moteur V6 :